News

Hollande ne vient pas en juge

  • ven, 12/10/2012 - 07:26

Après la bourde de la veille, le Président s’est recadré. Il «reconnaît les opposants qui s’inscrivent dans la démocratie et sans violence». Avant de quitter Paris vendredi cap sur Kinshasa pour le Sommet de la francophonie via Dakar au Sénégal, François Hollande a accordé une interview à trois médias de l’espace francophone (Rfi, France 24 et TV5 Monde).

mboté Hollande

Les phrases problème de M. Hollande

  • ven, 12/10/2012 - 07:24

Mille questions se posaient encore mercredi soir dans la Capitale au lendemain des terribles phrases - le moins que l’on puisse dire - prononcées la veille à Paris par le président français François Hollande.
Pourquoi cette envolée où il condamne certes le Rwanda - mais sans le citer dans l’aventure du M23, ce qui aurait constitué une avancée dans le débat entamé la semaine avant à New York dans les couloirs de l’Assemblée générale des Nations Unies - et considère «tout à fait inacceptable la situation des droits de l’homme, de la démocratie et de la reconnaissance de l’opposition en République démocratique du Congo»?

A Bruxelles, Chris Kin-kiey est Master

  • ven, 12/10/2012 - 07:22

La deuxième fille des Kin-kiey a obtenu son Master en Communication des entreprises à l’ULB, Université Libre de Bruxelles.
Chris avait déjà un Diplôme de Bachelier en Arts plastiques, Visuels et de l’Espace, option Publicité d’une Grande Ecole bruxelloise - Ecole Supérieure des Arts à Saint Luc - qu’elle aimait tant mais il y a quatre ans, Papa a voulu qu’elle choisisse une autre filière et pousse plus loin ses études et, librement, Chris a annoncé à son père qu’elle avait pris une inscription à l’ULB et s’était inscrite au Département des Sciences de l’information et de la communication de la Faculté de Philosophie et Lettres. Tel père!

Le Palais du peuple

Le Palais du peuple dans son plus bel habit

  • ven, 12/10/2012 - 07:20

Et comme à son habitude, il ne veut pas se contenter d’une simple visite chez l’ami de l’Internationaliste socialiste, il veut lui dire tout le mal qu’il sait de son propre pays et que pourtant François Hollande sait parfaitement. Sa ministre en charge de la Francophonie le lui avait dit amplement et cela a conformé le président socialiste de se rendre à Kin. Le français y joue son destin. Tshisekedi ne le sait pas toujours...

Tshisekedi wa Mulumba.

Tshisekedi veut un cortège pour se rendre chez Hollande dans un quartier décrété «inviolable»

  • ven, 12/10/2012 - 07:17

Ah... ces R-dCongolais, ils se battraient pour aller voir Hollande! Depuis qu’il a annoncé qu’il se verrait bien en train d’en recevoir quelques-uns, les demandes d’audience affluent auprès de la maison de France. Et l’homme qui est sûr d’être reçu - après que l’un de ses proches depuis radié de l’Udps ait négocié à l’Elysée - à savoir Etienne Tshisekedi, celui-ci dit avoir besoin d’un protocole pour se rendre à l’audience. «Le Président élu» veut être accompagné par «Peuple qui l’a élu» au point de faire pitié. Que donc pourrait faire le Français? L’installer sur le trône? Décréter l’embargo contre la R-dC?

Le Député (de Bodjala, Opposition MLC) Jean-Lucien Bussa Tongba.

Le Cabinet harcelé

  • dim, 07/10/2012 - 09:28

Quand l’état de la Nation impose la cohésion, la Chambre veut la fronde. Ils ne savaient plus où donner de la tête, les ministres Matata. A peine le 15 septembre la Chambre a-t-elle sonné la rentrée que les ministres enregistraient - Démocratie oblige! - les premières questions orales et même les interpellations. Le Premier d’entre eux - le Premier ministre, Chef du Gouvernement de la République Augustin Matata Ponyo Mapon - n’était pas logé à meilleure enseigne

Joseph Kabila Kabange, Ban Ki Moon et Paul Kagame.

Un Congo plus fort

  • lun, 01/10/2012 - 10:13

La terrible épreuve du M23 a eu effet d’aider à renforcer la cohésion nationale.
Ils étaient en retard d’une guerre. Le M23 et ses soutiens avaient sous-estimé la capacité des Congolais à se mobiliser et à se battre même mains nues pour faire entendre raison. Ils se sont trompés.

Douze mois derrières les barreaux.

Il écope de 12 mois ferme et met fin à son mandat de Député

  • lun, 01/10/2012 - 10:10

Il écope de douze mois ferme et d’une amende de 100.000 CDF.

Mayobo, Laure-Marie Kawanda et le Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Kawanda a fait la remise-reprise avec Mayobo chahuté

  • lun, 01/10/2012 - 08:33

Il a fini par accepter l’irréparable. Le Député Palu Godefroid Mayobo Mwene Ngatien a cédé à l’escalade d’une base électrisée ayant juré d’en venir aux voies de fait. Défait le 21 septembre 2012 par le Secrétaire général et Chef du Parti Antoine Gizenga Fundji, l’ancien Secrétaire permanent et porte-parole du Parti Lumumbiste Unifié refusait de voir la réalité et tentait un dernier baroud d’honneur refusant la remise-remise avec la nouvelle maîtresse des lieux Mme Laure-Marie Kawanda Kayena affûblée du titre de représentant le Secrétaire général Chef du Parti.

M. Godefroid Mayobo Mwene Gantien, Mme Laure-Marie Kawanda Kayena et le Président de la République.

Opération Tremblement de terre, Gizenga évince Mayobo

  • lun, 24/09/2012 - 08:31

Antoine Gizenga Fundji frappe un grand coup! Peut-être le dernier coup de crosse de sa vie! Par décision n°PL/SG/Léo/n°002 du 21 septembre 2012 portant nomination de Madame Laure-Marie Kawanda Kayena en qualité de Secrétaire permanent représentant le Secrétaire général Chef du Parti, le patriarche octogénaire évince celui qui, à ce jour, passait pour son dauphin désigné, Godefroid Mayobo Mwene Gantien.

Pages