Politique

L’homme qui défend Boshab

  • mer, 14/03/2012 - 21:35

L’ex-questeur du bureau fait état d’une tentative échouée d’assassinat politique. A t-il mis la main à la caisse de la Chambre basse? Le président sortant du bureau de l’Assemblée nationale qui s’est retiré dans un modeste cabinet privé, avenue du rail, quartier des textiles, loin des ors de la République, est en jean’s-t-shirt quand il reçoit Le Soft International. Façon d’annoncer les couleurs? Prêt au combat?

Adolphe Muzitu Fumunzi

Bras de fer

  • sam, 03/03/2012 - 18:13

Des démissions de ministres qui se font attendre depuis longtemps. Nul doute le PM aura pris son temps - et tout son temps - à libérer son poste et à libérer le Président de la République. Problème d’élégance et de courtoisie, la ville haute jase. Il y a fort longtemps qu’il aurait dû se résoudre à quitter la fonction...

A g., le Président de la République Joseph Kabila Kabange. A dr., le président d

Kengo rejoint Kabila

  • ven, 24/02/2012 - 15:13

Et voici Kengo! L’opposant président du Sénat a fait parvenir au Soft International un texte susceptible de marquer un tournant et de conjurer le sort de notre pays.

Washington reconnaît Joseph Kabila Kabange président de la R-dC

  • sam, 18/02/2012 - 12:47

Trois mois après l’investiture de Joseph Kabila Kabange comme président de la République intervenue le 20 décembre 2011, l’ambassadeur des États-Unis à Kinshasa, James Entwistle, a déclaré le 16 février 2012 à Kinshasa lors d'une conférence de presse que le gouvernement américain reconnaît le président Joseph Kabila.

Vote du 28 novembre, décryptage

  • mar, 14/02/2012 - 07:15

Comment le pays a voté à la présidentielle? Quelles sont les zones qui doivent être considérées comme les provinces clé, les fiefs électoraux de Joseph Kabila et qui ont fait la décision le 28 novembre 2011? Comment le pays a voté aux Législatives qui sont loin d’avoir dit leur dernier mot?

Quelles équipes

  • ven, 03/02/2012 - 10:38

A la veille du lancement du nouveau mandat présidentiel, ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire pour ne pas mettre le pays en péril.
Dieu sait si le Président Joseph Kabila Kabange croit dur comme fer à ce projet qu’il désigne par cette expression qui fait rêver de «Révolution de la modernité» qui doit conduire notre pays au statut de pays émergent.

Les quatre grosses pointures du gratin présidentiel.

Ceux qui vont peser

  • sam, 28/01/2012 - 11:17

Évariste Boshab Mabudj-mia-Bilenge, Augustin Katumba Mwanke, Pierre Lumbi Okongo, Jean-Claude Masangu Mulongo, l'élite présidentielle, les membres prééminents du gratin politique de la majorité qui ne se vouent pas toujours un amour cordial et qui, dans le passé, se sont souvent affrontés parfois durement. Au moment où Kabila engage son nouveau mandat et où il s'apprête constitutionnellement à désigner un formateur de l’équipe gouvernementale au lendemain des annonces de la Céni, cette crème paraît dressée et ordre de bataille. Enjeu: la confiance renouvelée et donc le contrôle du pouvoir d'État quand la légitimité extérieure apparaît désormais comme une donne essentielle.

Daniel Ngoy Mulunda Nyanga

Le rôle néfaste des membres du bureau de la Céni

  • mer, 18/01/2012 - 09:13

On les disait indépendants, ils n’ont jamais été aussi dépendants. Dépendants de leurs états-majors! Certains - naïfs - les prenaient pour des apolitiques, les membres du bureau national de la Commission électorale nationale indépendante comme ceux de l’administration de l’institution citoyenne et par effet d’entraînement tous les agents et petits clercs de brousse, étudiants recrutés dans la capitale avant d’être envoyés en mission dans l’arrière-pays, n’ont jamais été aussi politiquement engagés. Tous avaient une obligation de résultat.

L’étoffe de Dirigeant

  • sam, 12/11/2011 - 11:08

Pour être un Dirigeant, il faut en avoir l’étoffe. Qu’en est-il de Tshisekedi?

Le Parti pour l’Action va donner des suites judiciaires aux accusations de Vital Kamerhe

  • ven, 11/11/2011 - 11:50

L’Hon. Tryphon Kin-kiey Mulumba va porter plainte contre le président de l’UNC Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi. pour l’avoir accusé de disposer d’une milice armée ayant reçu mission d’assassiner des candidats présidents de la République issus de l’opposition.Le président du Parti pour l’Action a fait cette déclaration vendredi 11 novembre lors d’un point de presse tenu en sa résidence sur les hauteurs de Binza-UPN. Ci-après:

Pages