Finance

Malgré la bourrasque, le navire amiral national vogue

  • lun, 23/01/2012 - 19:45

Jamais la sphère économique et financière n’avait aussi bien résisté aux chocs politiques. Jamais les perspectives économiques n’avaient été aussi prometteuses. Jamais le bâtiment public, tiré par le secteur privé, n’avait autant explosé. Jamais le nombre de banques créées par les privés n’avait augmenté aussi sensiblement. Jamais les infrastructures publiques n’avaient autant été construites sur fonds publics depuis l’indépendance. Jamais le pays n’avait mis autant d’argent pour le financement de ses élections. Jamais depuis plus de deux décennies stabilité politique et stabilité économique ne s'étaient autant données rendez-vous comme aujourd’hui.
Le ministre Matata Ponyo Mapon se trouvait le 19 janvier 2012 dans le hall du rez-de-chaussée de son cabinet pour communiquer en première ligne. Tout à son honneur. Malgré des avis de tempête force 10, des pans entiers du pays sont à l’œuvre. L’étranger a soif de la plus exacte information. Le navire amiral national vogue malgré la bourrasque. Le crédit international revient au galop. Le miracle éclot, les finances publiques sont bien tenues. Le franc va. L’art de tenir le gouvernail d’un vaissau par mauvais temps.

Pages