Alexis Thambwe Mwamba

Moïse reviendra, reviendra pas?

  • lun, 26/06/2017 - 05:12

L’homme bling-bling se décidera-t-il d’affronter la justice en acceptant de regagner le pays et, éventuellement, de passer quelques jours en détention?

Nangaa, une interview bombe

  • ven, 02/06/2017 - 05:53

La Commission Electorale Nationale Indépendante ne reconnaît pas avoir perçu les 20 millions de US dollars dont fait état l’Union Européenne.

Alexis Thambwe Mwamba dote la Justice congolaise d’une boussole

  • lun, 08/05/2017 - 05:23

La nouvelle politique de réforme de la Justice congolaise se déploie sur quatre axes et s’articule autour de dix-sept résultats.

QU’A DONC FAIT NOTRE CONGO AU PERE CELESTE

  • ven, 30/09/2016 - 01:22

C’est l’histoire de la poule et de l’œuf.

La Majorité Présidentielle annonce une «grande marche» pro-Dialogue

  • jeu, 22/09/2016 - 20:24

Dans un communiqué publié dimanche 18 septembre, le Bureau Politique de la Majorité Présidentielle a annoncé «une grande marche de tous les patriotes qui ont en partage la passion du Congo».

Le Congo et son image extérieure

  • lun, 30/05/2016 - 02:39

Souvent accusée d’être aphone, la diplomatie congolaise donne de la voix.

L’incroyable épilogue de l’affaire Moïse Katumbi

  • lun, 23/05/2016 - 12:58

En attente d’un procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat, il a demandé et obtenu l’autorisation de quitter le pays pour aller se faire soigner à l’étranger.

L’affaire Moïse Katumbi: ce que la justice recherche

  • mar, 17/05/2016 - 09:01

Belle prise à Lubum…

Les 400 familles américaines adoptives d’enfants congolais ne baissent pas les bras

  • ven, 20/11/2015 - 01:19

Des familles américaines représentent les 400 familles adoptives d’enfants congolais expriment leur bonheur.

Chambre en tumulte

  • ven, 16/10/2015 - 03:47

Le pays va-t-il droit vers un remake des deux B - Bahati-Bolengetenge? Le premier candidat à sa propre succession au poste de questeur après que le président du bureau, Vital Kamerhe Lwa-Kanyiginyi Nkingi eût été évincé en 2009 par la majorité présidentielle et que Modeste Bahati Lukwebo eût décidé de passer outre «le mot d’ordre» de l’Autorité Morale de la Majorité Présidentielle pour croiser le fer avec le candidat désigné de la majorité, Dieudonné Bolengetenge Balela, déjà proche de Pierre Lumbi Okongo? Ce jour-là, l’hémicycle risqua de s’arrêter net…

Pages